24/7 : une ressource à l’attention des parents qui travaillent

La gestion des transitions

Les transitions quotidiennes peuvent être stressantes pour les parents qui travaillent et leurs enfants. La transition du matin (lever et départ) est certainement une des plus difficiles. Voici quelques conseils qui pourraient aider :

• Prévoyez plus de temps de manière à suivre le rythme de votre enfant. Le sentiment d’être pressé met de la pression sur les enfants et augmente le stress. Par conséquent, trouvez des manières d’être moins à la course le matin. Essayez de vous lever trente minutes plus tôt. La veille, préparez les vêtements, les lunchs et les sacs d’école.

• Donnez un aperçu de la journée à votre enfant. Dites-lui qu’il ira à l’école ou au service de garde, et que vous irez travailler. Rappelez-lui qu’il passera la journée avec ses amis et que vous vous retrouverez à la fin de la journée.

• Offrez des choix. Laissez votre enfant faire des choix importants parmi les options appropriées, par exemple : laissez-le choisir ses vêtements ou les collations à apporter. Cela peut aider votre enfant à avoir un sentiment de contrôle.

• Prenez le temps d’échanger avec la personne responsable de l’enfant durant la journée. Que ce soit en déposant votre enfant ou en allant le chercher à l’école ou au service de garde, profitez de ces moments pour échanger brièvement avec cette personne. Vous pourriez, par exemple, expliquer que votre enfant n’est pas de bonne humeur ce matin ou qu’il n’a pas bien dormi. À la fin de la journée, demandez si la journée s’est bien déroulée.

• Recréez le contact dès le retour à la maison. Essayez de passer les premières minutes en accordant toute votre attention à votre enfant. Pour les enfants en bas âge, il peut s’agir de prendre l’enfant ou de le bercer pendant quelques minutes. Les enfants plus âgés pourraient simplement aimer être près de vous en jouant tranquillement, mais en pouvant compter sur votre attention avant que vous ne commenciez les tâches de fin de journée.

 

Ne vous surprenez pas si votre enfant devient difficile peu de temps après être allé le chercher à l’école ou au service de garde. C’est normal. Les enfants refoulent souvent leurs émotions les plus fortes durant la journée et les libèrent au retour à la maison.

 

Rappelez-vous :   Gardez en mémoire les notions déjà connues et rappelez-vous ce que vous faites déjà de bien.

 

Conseils supplémentaires pour des transitions en douceur

Établir des routines

Les routines quotidiennes qui sont raisonnablement cohérentes permettent aux enfants d’anticiper la suite des choses et facilitent les périodes de transition.

Installer des aide-mémoires visuels

Si vous souhaitez que vos enfants fassent eux-mêmes certaines choses afin de se préparer, créez un tableau avec des images de ce qu’ils doivent faire (se brosser les dents, se vêtir, préparer le sac d’école, etc.).

Avertir qu’il reste 5 minutes

Il n’y a rien de magique avec 5 minutes – ça pourrait 15 ou 30 minutes, particulièrement pour les enfants plus âgés. Ce qu’il faut retenir est qu’un rappel positif et amical annonçant aux enfants qu’ils devront bientôt partir ou changer d’activité leur permet de se préparer psychologiquement aux transitions.

Utiliser une minuterie

 En utilisant la minuterie du four à micro-ondes ou de votre téléphone cellulaire, les courtes périodes de temps paraîtront plus concrètes pour les enfants, tout en leur fournissant des repères sonores et visuels.

 

Rappelez-vous :   Allez de l’avant en vous appuyant sur chaque petite étape réussie!

 

Tenir les enfants informés

Expliquez ce qui se passe. Assurez-vous que vos enfants comprennent ce qui va arriver et ce qu’ils devront faire. Par exemple, durant le déjeuner, vous pourriez avoir une mini réunion annonçant le plan de la journée. Lorsque les enfants sentent qu’ils participent à la planification, ils sont plus enclins à l’accepter.

Faire l’essai de la musique

La musique est utilisée dans les services de garde et à la maternelle pour annoncer les transitions (par exemple, une chanson de rangement ou d’au revoir). La musique permet de donner un signal agréable aux enfants en leur annonçant un changement. Si les transitions sont difficiles à la maison, cette méthode pourrait peut-être aider.

Permettre aux enfants d’apporter un jouet

Permettre aux enfants d’apporter un petit jouet lorsque vous devez sortir leur procure un sentiment de réconfort et leur donne la possibilité de s’occuper avec quelque chose qu’ils aiment.

Complimenter les enfants pour leur bonne conduite

Nous réagissons souvent lorsque les enfants traînent et mettent du temps à se préparer. Par contre, il est important de souligner leur bonne conduite au moment des transitions et de les féliciter!

Merci à l’initiative Stratégies en milieu de travail sur la santé mentale pour son appui à la ressource 24/7 : une ressource à l’attention des parents qui travaillent.